La friche est un terrain qui n’est pas cultivé, où poussent les fleurs sauvages et les herbes folles. Un lieu où se terre la sauvagine, et sur lequel se complaisent les dernières espèces en liberté. Un sol laissé à l’abandon, qui ne reçoit ni engrais, ni poison. Qui ignore le soc de la charrue.

Autant dire, vous l’aurez aisément deviné, que les créateurs auxquels est consacré ce modeste site ne figurent pas sur le fronton des temples de l’art officiel et labellisé. Il s’agit essentiellement de personnes de modeste condition: artisans, ouvriers, paysans ou marginaux. N’y voyez surtout pas des excentricités dépourvues de sens, ou de simples objets de curiosité. Vous vous tromperiez lourdement! Dans cette société terriblement organisée, où le cauchemar sera bientôt remboursé par la sécurité sociale, ils nous offrent le rêve! Dans un monde désenchanté, ces hommes et ces femmes nous ouvrent les portes du merveilleux. A travers ces œuvres qui conjuguent jubilation et subversion, ils révèlent une inventivité débridée. Voyons-y les manifestations d’une imagination sans borne et délivrée de toute contrainte.




Joe Ryczko.



vendredi 20 mai 2011

lundi 9 mai 2011

Gazogène fête Marie Espalieu.

   
   A l'occasion de son vingtième anniversaire, sortira le 28 mai, un numéro exceptionnel de Gazogène consacré à une artiste lotoise disparue il y a peu de temps:  Marie Espalieu. Pendant plusieurs décennies elle a élaboré une oeuvre importante composée de sculptures réalisées à partir de branches, de rebuts de scierie, de racines qu'elle assemblait et peignait. Elle les transformait en faune domestique ou sauvage. Elle peignait aussi sur des planches grossièrement débitées. L'été, ses créations étaient installées dans la cour de sa ferme. Elles ne manquèrent pas d'attirer le regard de Robert Doisneau qui avait coutume de passer ses vacances dans le Lot. De nombreuses photos témoignent de l'amitié que portait le célèbre photographe à cette modeste paysanne. De nombreuses photos illustrent ce numéro de Gazogène. Par ailleurs il comprend des textes inédits de Jean-François Maurice, Charles Soubeyran, Benoît Decron, Savine Faupin, Jean-Albert Deroudille. Une biographie complète l'ensemble. Vous pouvez réserver ce numéro de Gazogène auprès de Valérie Rapaud, 108, rue Delpech, 46000 Cahors. Son prix de vente: 17 euros. Avec envoi postal: 20 euros (chèque à l'ordre de Gazogène). 

   A l'occasion de la sortie de son n°32, une exposition  consacrée aux artistes défendus par Gazogène se tiendra chez David Gabella à la Galerie Carré d'Art, 46, rue Pélegry à Cahors du 28 mai au 4 juin. Citons Espalieu, Mouly, Vodaine, Sanfourche, Gironella, Labelle, Froment, Julliard, Stani, entre autres.



[Sur l'illustration: Marie Espalieu. Source: Gazogène]


mardi 3 mai 2011

Vive la France !

   
   La célèbre galerie Gugging à Vienne organise en collaboration avec les galeries Berst, Boxer et Nathan, une exposition qui regroupe sept créateurs français: Gaston Chaissac, Jean-Pierre Nadau, Patricia Salen, Gérard Sendrey, Joël Lorand, Michel Nedjar, et André Robillard. Elle est intitulée Vive la France! Réjouissons-nous de cette heureuse initiative ! Pour ceux qui aiment cette ville superbe, voilà une raison supplémentaire de s'y rendre . 
   A voir du 26 mai au 2 octobre 2011.


[Illustration: Joël Lorand, série des "Personnage floricoles", 2005-2009. Source: mycelium-fr.com]

Une erreur est survenue dans ce gadget